Encore une victime de la pollution

Une jeune tortue verte baptisée « Imma » relâchée à La Réunion par le centre de soins Kelonia le 12 décembre 2016 a été retrouvée échouée sur une plage d’Afrique du Sud ce 28 janvier.
La jeune tortue avait une pièce de plastique (bâton de sucette ?) coincée dans la bouche, ce qui pourrait être à l’origine de sa mort.


Elle aura parcouru plus de 3 000 km en un peu plus d’un an. Confirmant ainsi la capacité de ces tortues de traverser les océans à la recherche des habitats les plus favorables à leur développement.
La jeune tortue a été identifiée grâce à sa bague qui a permis à l’équipe Sud Africaine de contacter Kelonia.


La présence de jeunes pouce-pieds, crustacés qui utilisent les radeaux-flottants pour se fixer et filtrer l’eau, montre que la tortue a dérivé inactive plusieurs semaines avant de s’échouée poussée par le courant et la houle.
Morale de l’histoire : LES DECHETS, C’EST DANS LA POUBELLE ET PAS AILLEURS !!!